Enter your keyword

LE LIPOFILLING OU INJECTION DE CELLULES GRAISSEUSES

En 1995, après 8 ans de travaux, le docteur SR Coleman publie les résultats des effets à long terme de greffes de cellules graisseuses dans le comblement des rides naso labiales. Les cellules graisseuses sont obtenues uniquement par lipoaspiration « douce » et réinjectées, après centrifugation, au niveau du site désiré. Près de 20 ans plus tard, cette technique trouve son application dans la reconstruction mammaire.

1/ Dans la reconstruction prothétique

Le facteur limitant de la reconstruction par prothèse est la souplesse de la peau. Or la greffe de cellules graisseuses permet non seulement un comblement des zones de dépression mais permet également de « revitaliser » les tissus « greffés ».

Une greffe d’adipocytes pré pectorale, avant la mise en place de la prothèse, permet donc d’améliorer la trophicité de la peau, de faciliter la reconstruction par prothèse et d’augmenter les chances de succès.

2/ Dans la reconstruction sans prothèse

Certaines patientes sont réticentes à l’utilisation de matériel prothétique, en particulier depuis le scandale des prothèses PIP. Il semblerait par ailleurs excessif de proposer systématiquement, dans ces situations, une reconstruction par lambeau tel que décrit précédemment.